Une introduction à la photographie documentaire

Une introduction à la photographie documentaire

Une introduction à la photographie documentaire

La photographie documentaire est une partie de la photographie qui se penche sur l’élimination du photographe qui a pris la photo et donne plus d’importance à l’image qui est considérer comme réel et neutre.
La photographie documentaire consiste à faire connaitre à partir de l’image la situation, la position, l’entourage d’un pays ou d’une personne ou d’une chose.

 

Les précurseurs de la photographie documentaire

La photographie documentaire a vue le jour suite à l’évolution technologique et technique qui rend logique et réel le fruit du travail fournie par le photographe.

photographie-documentaire.jpg

L’entrée de la photographie documentaire dans le domaine artistique nécessite une profonde étude.
C’est l’historien Américain Beaumont Newhall qui a créer et mise en place la photographie documentaire.
La photographie documentaire rejeté l’idée que l’art dépend de l’émotion du photographe ou de l’artiste. Elle se base sur l’idée que si tel objet est conçu il y a une idée derrière. C’est plus suffisant de se contenter de sa splendeur ou de son style artistique, mais il faut approfondir l’image et l’éplucher autant que possible pour pouvoir apporter des explications et des significations.

 

L’école de Düsseldorf

C’est un centre de recherche artistique concernant la photographie plastique contemporaine.
L’école de Dusseldorf se base sur des choses réelles et ne veut pas attendre parlé des choses irréel comme la narration ou la fiction. La photographie de l’école de DFusseldorf se base sur des arts traditionnels dés années 1800 au XXème.

ecole-dusseldorf.jpg

L’école Dusseldorf pratique surtout la photographie documentaire mais avec des interprétations plus ou moins contradictoire dans la plupart de cas.

On attend généralement par école de Dusseldorf le mouvement photographique dirigé par Bernd et Hilla Becher pour revendiquer le rejet de l’expressionisme abstraite, et d’accepter que l’idée de l’art est objectif et direct. L’objectif principal est de supprimer toutes subjectivités.