Le tirage photographique : une étape pour restituée une image présente sur une pellicule

Le tirage photographique : une étape pour restituée une image présente sur une pellicule

Le tirage photographique : une étape pour restituée une image présente sur une pellicule

Le tirage photographique : une étape pour restituer une image présente sur une pellicule.

Le tirage photographique est une étape de la photographie qui permet de traduire sur papier l’image qui se trouve dans une pellicule ou une carte mémoire, ou un support informatique.
C’est le fait de reproduire  sur papier le résultat photographique.

Quel est le matériel utilisé pour réaliser un tirage photographique ?

Pour réaliser un tirage photographique plusieurs éléments doivent être pris en compte.
Un tirage photographique nécessite un endroit  clos et totalement sombre pour éviter l’apparition des faisceaux lumineux qui peuvent fausser le résultat. La pièce de tirage doit être grande pour mettre les quatre cuvettes nécessaires à l’agrandissement.

tirage-photographique.jpg
Il nous faut un agrandisseur, pour avoir une taille convenable de l’image sur le négatif. Celui i est composé d’une boite à lumière, d’un dispositif qui permet de repartir la lumière sur le négatif, d’une passe vue pour recevoir le négatif, d’un système de réglage de netteté et d’un objectif focale correspondant au taille du négatif. Pour compléter l’agrandisseur certains éléments sont indispensable et utile pour le tirage photographique comme le compte pose, le contrôleur de mise au point, le massicot pour découper les bandes, la tireuse de planche et enfin la tireuse de bande d’essaie.

Le processus de tirage

Différentes étapes doivent être suivies pour faire le tirage photographique.
Premièrement, l’exposition qui consiste à projeter l’image sur le film sur des papiers photographiques, révéler l’image à l’aide d’une solution liquide, le bain d’arrêt qui est une combinaison d’eau et d’acide acétique et consiste à freiner la réaction du développement.

fixage-dimage.jpg

Ensuite il y a le fixage d’image à l’aide de l’hyposulfite d’ammonium, le virage, le lavage finale et enfin l’essorage et séchage.
En tirage photographique, certains laboratoires préfèrent utiliser le séchage électrique à cause de sa rapidité de la qualité de l’image. Mais le problème est le cout qui est un peu élevé.